Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 21:17
Métiers du carrelage, revêtement, mosaïque
 Un art millénaire. Une tradition de confort et de beauté. Un métier de finition et de précision.

Présentation

L'art de revêtir les sols et les murs est ancestral : les Perses, les Grecs, les Romains utilisaient ces matériaux remarquables que sont la céramique, la pierre et le marbre.

Grâce à l'évolution technique, les entrepreneurs céramistes ont su exploiter les qualités de ces matériaux et les faire progresser vers un haut niveau de performance.

Qu'il s'agisse de faïence, de grès cérame, de grès émaillé, de grès étiré, de terre cuite ou de matériaux naturels, tous répondent aux caractéristiques suivantes : variété, inaltérabilité, robustesse, durabilité, esthétique et aspect décoratif.

Le carreleur mosaïste revêt sols et murs :

  • En intérieur et extérieur
  • En neuf et en rénovation
  • Dans tous les types de locaux : habitat individuel et collectif, bâtiments tertiaires, commerciaux, à usage sportif, piscines..
  • Avec des produits très variés : grès émaillés ou non, faïence, pierre naturelle, pâte de verre et de toutes dimensions,
  • Suivant différentes techniques de mise en œuvre telles que pose scellée, collée ou par fixation mécanique.

Le métier exige des talents artistiques mais aussi très techniques en raison de l'évolution des produits et des procédés de mise en œuvre.

L'activité du carreleur

Le carreleur-mosaïste est un ouvrier du bâtiment et intervient dans le processus de construction juste après le maçon et le plâtrier. Son rôle consiste à recouvrir les murs mais aussi les sols. Pour cela il utilise plusieurs matières de carreaux :
céramique,  porcelaine,  marbre,  pierre, ardoise,  plastique.

Mais son travail ne s'arrête pas là, il doit contrôler l'étanchéité de sa pose. Pour réaliser les supports des carreaux et céramiques, il doit avoir des notions de maçonnerie. Il utilise d'ailleurs les mêmes outils que le maçon.

C'est aussi un travail qui nécessite de la patience et de la précision car la découpe et la pose sont des activités minutieuses. Il utilise deux techniques de pose: Le scellement avec un mortier et la pose avec un ciment colle. Il doit posséder un certain sens de l'esthétique car c'est lui qui va agencer les couleurs. D’autre part il doit savoir lire un plan, interpréter un dessin car se sont là deux notions indispensables tant pour évaluer le travail à faire que pour l'exécuter.

Son travail peut avoir pour but la protection des murs et/ou des sols (dans l'atelier d'une usine, une salle de bain,  cuisine), ou au contraire la décoration: fresques sur murs ou sols de monuments.

Les débouchés du carreleur

Aujourd’hui la décoration et l’agencement (voir "Métiers de l'agencement") ont le vent en poupe et les débouchés sont relativement importants dans la mesure où ils peuvent s’exercer dans des entreprises artisanales ou dans des entreprises avec des marchés importants (rénovation ou construction de bâtiments entiers).

Le marché du revêtement est très porteur et le métier, qui tend vers la décoration ou encore l’isolation thermique et phonique, est en constante évolution.

Avec plus de 12800 entreprises dédiées au revêtement, sans compter plus de 13 milles entreprises artisanales, les perspectives de recrutement d’ouvriers par les entreprises du bâtiment sont optimistes puisque dans les prochaines années, les départs en retraite vont s’accélérer.

Environ 1100 postes se dégagent chaque année en France et le nombre de personnes formées est insuffisant ce qui pousse certaines entreprises à recourir à l’intérim pour recruter des carreleurs.

 

Info formation

CAP Carreleur mosaïste

Présentation

Le titulaire du CAP carreleur-mosaïste exerce des activités d'ouvrier qualifié dans le cadre de la réalisation d'un ouvrage du bâtiment. Il est capable de réaliser des travaux courants de revêtements ainsi que leurs supports en maçonnerie et béton armé.
 

Compétences visées

- choisir un outillage et des matériaux,
faire un quantitatif,
- monter et démonter un échafaudage,
- réaliser des maçonneries élémentaires,
- poser des composants,
- réaliser des enduits en mortier hydraulique,
- réaliser un revêtement de carrelage et de
faïence.


Matières enseignées

* Enseignement professionnel :
- travaux pratiques,
- technologie,
- dessin professionnel,
- vie sociale et professionnelle,
- secourisme.

* Enseignement général :
- français / histoire géo,
- mathématiques,
- sciences,
- éducation civique et juridique,
- arts appliqués,
- éducation physique et sportive.

 

Débouchés

Le carreleur mosaïste est responsable de la bonne réalisation des tâches qui lui sont confiées et dispose d'une certaine autonomie dans son activité.
Grâce à l'évolution technique des matériaux, dont l'inaltérabilité, la robustesse et la durabilité, la profession a su exploiter les qualités de ceux-ci et les faire progresser vers un haut niveau de performance. L'évolution technique des outils en facilite également la mise en oeuvre.
Les carreleurs travaillent dans les petites et moyennes entreprises du bâtiment en chantier de construction, rénovation ou réhabilitation de l'habitat.

Partager cet article

Repost 0
Published by sabih
commenter cet article

commentaires