Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2009 6 07 /02 /février /2009 23:36
 L'équipement de votre salle de bains

Que vous souhaitiez une salle de bains classique, contemporaine ou moderne, vous ne pouvez pas passer à côté de l'achat d'un revêtement pour le sol, d'un autre pour les murs, ainsi que de sanitaires et de robinets.

Le revêtement de sol

Pour le sol de votre salle de bains, vous avez le choix entre des carrelages, des sols plastiques, des stratifiés, des parquets et, pourquoi pas, des revêtements en fibres végétales.

Le carrelage : c'est le revêtement le plus ancien et le plus répandu pour une salle de bains. Disponible dans une grande variété de coloris, de motifs et de formes, le carrelage peut habiller tous les styles de salle de bains. Le grès est le carrelage le plus utilisé et le plus résistant, aux côtés des terres cuites, des carreaux de ciment et des mosaïques. La faïence, du fait de sa relative fragilité, est à utiliser uniquement sur les murs. Pour atténuer le caractère sonore du carrelage, vous pouvez prévoir la pose d'une sous-couche (en résine polyuréthanne par exemple), comme pour un parquet stratifié. Concernant les carrelages, le classement UPEC (il mesure la résistance à l'Usure (de 1 à 4), au Poinçonnement (de 1 à 3), à l'Eau (de 0 à 3) et aux produits Chimiques (de 0 à 3)) s'applique. Pour votre salle de bains, choissez un carrelage de type U2 P2 E2 C1. Le principe étant que plus les indices qui suivent les lettres sont élevés, plus le carrelage est résistant !

Les sols plastiques : parfaitement adaptés à l'atmosphère humide des salles de bains, les sols plastiques se déclinent en une multitude de couleurs et vont même jusqu'à imiter des matières comme les parquets, le marbre ou le carrelage. Disponibles en rouleaux ou en dalles, leur pose est relativement facile et rapide. Attention toutefois aux raccords !

Les stratifiés : imperméables, très résistants et d'un bon rapport qualité prix, les stratifiés et leurs motifs bois donnent aux salles de bains un aspect chaud et classieux. Reliées entre elles par clipsage, les lames se posent sur une sous-couche.

Les parquets : l'eau et le bois ne font pas bon ménage ! Et pourtant, aujourd'hui, il est possible d'équiper votre salle de bains d'un parquet. Mais attention, pas n'importe lequel ! En effet, dans une salle de bains, SEUL le parquet massif doit être utilisé. Le contrecollé ne résisterait pas à la chaleur et à l'humidité. De même, choisissez une essence exotique comme le teck ou l'ipé, qui sont imputrescibles. Collez ou clouez de préférence votre parquet, pour éviter la stagnation de l'humidité. Vous pouvez également procéder à une pose en joint de bateau, c'est-à-dire en disposant sur les 4 côtés de la lame un joint en silicone. Enfin, pensez à huiler ou à appliquer une couche de vernis marine à votre parquet pour lui garantir une bonne étanchéité. Une action à renouveler régulièrement.

Les revêtements en fibres végétales : véritables moquettes en fibres naturelles, ces revêtements peuvent trouver leur place dans votre salle de bains. À condition de choisir le bon ! L'idéal est le jonc de mer. Issu d'une plante aquatique, il est très résistant et n'apprécie pas les pièces sèches ! Il doit même être humidifié, une fois par mois environ, pour conserver son élasticité et sa brillance. À proscrire de votre salle de bains : le coco, le sisal et le jonc de montagne.

Pour plus de détails sur les sols stratifiés et les parquets, vous pouvez consulter notre « Dossier  Parquet ».

Le revêtement des murs

En plus du carrelage, qui peut aussi habiller les murs de votre salle de bains, vous avez le choix entre la peinture, le papier peint, les papiers vinyles, la toile de verre, les lambris en bois...

La peinture : quelle que soit sa couleur, votre peinture doit avant tout être résistante à la chaleur et à l'humidité. En fonction de l'aspect que vous souhaitez donner à vos murs, vous pourrez choisir entre une peinture glycérophtalique (ou glycéro) et une peinture acrylique. Les glycéros sont particulièrement bien adaptées aux salles de bains et offrent un aspect brillant. Après application, les outils (pinceaux, bacs...) se nettoient au White Spirit. Concernant les peintures acryliques, il en existe aujourd'hui des spécialement étudiées pour les salles d'eau, qui vieillissent bien ; attention à bien les choisir ! Elles sont sans odeur (ou presque) et offrent un séchage rapide. De plus, elles permettent un lavage des outils à l'eau.
De manière générale, les professionnels recommandent plutôt une peinture glycéro pour une salle de bains.

Les papiers peints : les papiers peints d'aujourd'hui se déclinent en une multitude de motifs et de couleurs. Résistants à l'humidité, à condition de les choisir recouverts d'une couche de vinyle. Disponibles en rouleaux, les papiers peints se posent à l'aide d'une colle sur un mur propre et lisse. Si ce n'est pas le cas, vous pouvez appliquer, avant, un papier d'apprêt, ou vous pouvez aussi appliquer un enduit de rebouchage (pour les trous assez profonds) ou un enduit de finition (pour les petits défauts du mur), qu'il faudra poncer une fois sec.

Les papiers vinyles : proches du papier peint, les papiers vinyles résistent très bien à l'ambiance humide des salles de bains. Lessivables, ils sont disponibles dans de nombreux motifs.

La toile de verre : il s'agit d'un revêtement constitué de fibres de verres tissées. La toile de verre a la particularité de masquer les défauts d'un mur et de bien résister à l'humidité. Elle se pose comme un papier peint (elle se présente en rouleaux) et, une fois sèche, se peint avec une peinture résistante « spéciale salle de bains ». Attention : lors de la pose, munissez-vous de gants fins en caoutchouc pour ne pas vous abîmer les mains avec la poussière de verre.

Les lambris en bois : comme pour le parquet, les lambris en bois peuvent dorénavant habiller les salles de bains. Vous pouvez choisir un bois exotique, qui n'absorbe pas l'eau, ou opter pour des essences plus classiques que vous choisissez déjà huilées ou cirées, ou que vous vernissez ou peignez, vous-même. Dans tous les cas, sachez que l'air doit pouvoir circuler derrière les lames ! Pensez donc à laisser « respirer » vos murs en créant un espace de quelques centimètres entre eux et le lambris.

Les sanitaires

Qu'ils soient en fonte, en émail vitrifié ou même en béton, pour votre salle de bains, tous les styles de sanitaires existent ou presque. Tout dépend de vos goûts et de vos besoins. Si la fonte est le matériau le plus résistant et le plus performant, l'acrylique permet d'obtenir des formes originales en matière de sanitaires (baignoire, douche, lavabos, bidet, wc... à vous de choisir !).

Les robinets

De nos jours, le style et l'innovation d'une salle de bains passent par ses robinets. Comme pour les cuisines, il existe des mélangeurs et des mitigeurs.
Pour les mélangeurs, l'eau chaude et l'eau froide se règlent séparément. Pour les mitigeurs, la température se règle à l'aide d'un levier unique.
Véritables objets d'art pour certains, les robinets se déclinent en une multitude de modèles, du plus simple (bon marché) au plus sophistiqué (très onéreux).

Partager cet article

Repost 0
Published by sabih
commenter cet article

commentaires