Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2009 2 20 /01 /janvier /2009 22:07

Les moquettes

Les moquettes représentent le choix du confort et de l'isolation, acoustique comme thermique. Plusieurs types sont proposés, qui correspondent à des procédés de fabrication et à des matières différents : velours, tuftées, bouclées, structurées, tissées; en laine, polyamide, polypropylène ou acrylique.

 

La laine représente toujours le haut de gamme : elle a un fort pouvoir de résilience (les fibres se redressent vite après avoir été écrasées), qualité essentielle de la moquette, mais aussi elle se nettoie bien et est facile d'entretien. Certaines sont garanties dix ans contre les taches alimentaires. Elle est aussi antistatique.

La moquette offre une très bonne isolation acoustique. Elle absorbe les bruits : déplacements de chaises, bruits de pas, chocs. Elle retient aussi très bien la chaleur, surtout les moquettes en laine au fort pouvoir isolant. Dans un immeuble en béton, le voisin du dessous préfèrera sans aucun doute que le petit joue aux billes sur une moquette plutôt que sur un parquet, idem pour les talons à pointe de madame.
Selon leur type, les caractéristiques sont différentes : les moquettes velours sont très moelleuses mais plus salissantes que les moquettes bouclées, qui résistent mieux au passage ; les moquettes structurées, en relief ou chinées, sont plus résistantes. On ne va donc pas forcément choisir la même moquette selon qu'on souhaite la poser dans une chambre ou dans le vestibule. Ainsi, les moquettes synthétiques, en polyamide, offrent une forte résistance à l'usure et à l'écrasement, parfaites pour un bureau dans lequel on utilise un fauteuil à roulettes devant l'ordinateur. Les qualités de résistance des moquettes en acrylique et en polypropylène sont moindres mais les fabricants combinent aussi les fibres entre elles pour améliorer les performances. Ainsi il existe des moquettes qui, en combinant différentes qualités, peuvent s'installer partout dans le logement (sauf la cuisine peut-être). Dans toutes ces matières, un très grand choix de coloris et de motifs est disponible.

 

Entre les moquettes bas de gamme et les plus luxueuses, l'écart est immense, puisque les premiers prix tournent autour de 3 euros le m², pour une moquette bon marché, à 100 euros le m² ou plus pour une moquette de luxe, en pure laine. Les prix moyens se situent autour de 20-30 euros le m².


Nid à acariens ou revêtement sain ? Deux écoles s'affrontent : les partisans de la moquette expliquent qu'en retenant les poussières jusqu'au passage de l'aspirateur (à brosse et puissant, de préférence), les moquettes sont finalement plus saines que les sols lisses, qui laissent voler les poussières au moindre mouvement d'air. Le débat n'est pas tranché mais il est clair qu'une moquette mal entretenue et constamment humide dans un logement surchauffé va offrir aux acariens des conditions de vie idéale. La même bien entretenue dans un logement bien aéré présentera beaucoup moins de risques. Enfin, tout dépend également de la sensibilité aux allergies de chacun. Si vous avez systématiquement le rhume des foins chaque printemps, renseignez-vous en conséquence. Des jeunes enfants peuvent également être plus ou moins sensibles aux allergies. Ce n'est donc pas forcément le produit en lui-même qui est en cause puisque d'autres personnes peuvent être allergiques aux produits contenus dans les colles utilisées pour... les sols plastiques.

 

Dernière qualité de la moquette : elle est anti-dérapante.

Partager cet article

Repost 0
Published by sabih
commenter cet article

commentaires