Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2009 1 19 /01 /janvier /2009 13:42

Clôture en pierres : une affaire de pro très "encadrée" mais d'infinies possibilités

Ceindre votre propriété d'une superbe clôture en pierres embellira votre environnement. Pour cela, il vous faudra faire appel à un professionnel (maçon, ou paysagiste) qui devra respecter des règles administratives locales. Il reste que la variété en terme de matériaux, de pose, de design est telle que choisir son mur est plus difficile que de le construire. Explication.

 

Les premières clôtures, des obstacles de bois ou de pierres datent du Moyen Age, furent élevées autour des bâtiments religieux. Puis chaque seigneur s'est empressé de matérialiser son territoire en le clôturant. Une habitude finalement adoptée par les riches bourgeois puis par l'ensemble des propriétaires. Du coup, aujourd'hui, le Code civil reconnaît le droit de tout propriétaire, à la campagne ou en ville, à édifier un mur de clôture.

 

Cela dit, avant de donner corps à votre projet, vous devez vous rendre dans votre mairie pour vérifier si votre clôture sera en conformité avec le PLU (Plan Local d'Urbanisme) et les éventuelles dispositions de votre lotissement ou quartier. Si votre propriété se trouve en ZEP (Zone d'Environnement Protégé) ou dans un site classé, vous devrez respecter les éventuelles restrictions de dimensions ou d'utilisation de certains matériaux. Il vous faut déposer une déclaration de clôture (avec un dossier comprenant le croquis de la future implantation et le détail des matériaux utilisés) en utilisant le formulaire déclaration de travaux. Nous vous conseillons d'avertir vos voisins, de votre projet pour s'assurer qu'il ne constituera pas une gêne (source potentielle de démêlés judiciaires). En l'absence de réglementations particulières, c'est le Code Civil qui s'applique (hauteur des murs : 3,20 m dans les villes de plus de 50.000 habitants et 2,60 m ailleurs).

Une sérieuse étude préalable
Difficile d'acheter son mur de clôture en pierre sur catalogue. En effet, explique Gwenael Haroche, maçon poseur de clôtures en pierres à Crac'h (56), il faut impérativement "rencontrer le client pour fixer l'endroit des ouvertures, qui seront ou non motorisées, de la future clôture, laisser suffisamment d'espace pour que l'on puisse manœuvrer le véhicule pour accéder et sortir du garage". Il explique par ailleurs que la hauteur du mur doit varier en fonction de sa position par rapport à la maison, "élevé si la bâtisse est éloignée et plus petit si elle est proche". Quant au choix de la pierre, lui-même propose généralement de réaliser la clôture dans le même matériau que celui de la maison, pour d'évidentes raisons esthétiques d'une part mais aussi parce que sa préférence va à l'utilisation de pierres locales (granits d'Elven ou schistes en l'occurrence).

 

Dernier élément pour convaincre de bien préparer son projet en amont : le budget. En effet le prix du mur de clôture va varier selon la qualité de la pierre bien sûr, mais aussi selon le type de pose (avec ou sans joint), les finitions (sur 1, 2 ou 3 faces du mur) et la hauteur. Pour une clôture bretonne (hauteur moyenne d'1 mètre de haut sur une longueur de 15/16 mètres, prévoir par exemple de 4 à 8.000 euros pour un chantier qui dépassera rarement la semaine. Bref, selon vos désirs, le prix du mur peut passer du simple au double.

 

Surtout que le choix du matériau lui-même n'est pas aussi simple qu'il y paraît. "Il existe deux types de matériaux : la vraie pierre ou la pierre reconstituée, sous forme de pavés ou de plaques", rappelle Guillaume Lalanne, responsable de la société paysagiste Angle Vert sise à Baillargues (34) qui construit de plus en plus de clôtures et murets décoratifs. Sachant que pour la vraie pierre, le prix d'achat est moins cher et le montage plus long alors que c'est l'inverse avec les produits industriels de pierre reconstituées : prix d'achat plus élevé mais pose simplifiée. Au final le coût peut varier d'environ 20%. Et encore y a-t-il pierre naturelle et pierre naturelle. "On trouve des pierres dites froides, plus denses, difficiles à casser et d'autres crayeuses relativement faciles à tailler. Elles sont disponibles en 'tout venant', c'est-à-dire qu'il s'agit de roches de toutes formes qu'il faut s'efforcer d'imbriquer entre elles, ou plates, d'épaisseurs variables et se montent alors en quinconce", précise-t-il.

 

Côté facturation, une distinction s'impose entre le simple muret de clôture inférieur à 1 mètre et les hauteurs supérieures : "Dans le premier cas, pour un mur de 40cm de haut, il faut prévoir un budget autour de 100 euros le mètre linéaire. Au dessus d'un mètre, la tarification se fait en fonction des spécificités du chantier, il faut prévoir des renforcements et des fondations, voire des ferraillements, surtout s'il s'agit d'un mur de soutènement (qui retient de la terre) qui doit subir de fortes poussées", explique le spécialiste. Pour ce type de murs, Guillaume Lalanne préconise de monter un mur en pierres sèches (c'est-à-dire sans joint) avec un léger fruit (terme qui désigne l'inclinaison) permettant l'évacuation des eaux de ruissellement sans saper les bases de la construction.

 

Surtout, ne sous-estimez pas la variété des matériaux disponibles pour réaliser votre projet. La société Decopierre, située à Laverune (34) et dirigée par Pierre Laurent Chamielec, commercialise par exemple un enduit qui, en donnant l'aspect de la pierre à un mur maçonné, permet des réalisations saisissantes. "Il s'agit d'un enduit de façade coloré que l'on projette sur la clôture. Avant le séchage, on dessine sur cette pâte la forme et la couleur de la pierre désirée. Prix entre 60 à 150 euros le m². La progression d'un chantier, après protection des plantations est de l'ordre de 20m²/jour", dit-il.

 

Autre possibilité de réalisation détaillée par Luc Henrard, le patron de l'entreprise Imagin, sise à Condé sur l'Escaut (59) : la clôture Robusto, qui, de manière incroyable imite le bois alors qu'il s'agit d'un support en béton. Ce produit, qui allie l'esthétique du bois et les qualités de résistance du béton, est de plus en plus utilisé comme clôtures de maisons individuelles. Faire installer Robusto autour de votre propriété, vous coûtera de 150 à 200 euros du mètre linéaire, en sachant qu'un chantier d'une trentaine de mètres durera moins d'une semaine.

 

Pour découvrir l'étonnante variété de conception d'un mur de clôture en pierre, consulter notre album-photo '

Partager cet article

Repost 0
Published by sabih
commenter cet article

commentaires