Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2009 1 12 /01 /janvier /2009 10:53

Le confort de votre véranda : quelques règles à savoir

Les vérandas ont la réputation d'être étouffantes l'été et trop froides l'hiver, mais ces désagréments sont devenus de plus en plus rares grâce aux progrès des matériaux. Il y a quand même certaines règles à respecter.

L'isolation : une nécessité

 

Une vitre simple laisse passer plus de 80% des rayons du soleil et c'est l'absorption de ces rayons par un objet (mur, meuble) qui, dans une véranda, transforme l'énergie du soleil en chaleur et la retient à l'intérieur. C'est ce qui explique que la température intérieure d'une véranda avec vitrage simple peut être très supérieure à celle de l'extérieur.

Le vitrage simple est donc à éviter. Le double vitrage offre une sensible amélioration mais il a un inconvénient majeur : son poids au m² nécessite la pose de profils porteurs qui nuisent (parfois) à l'esthétique de la véranda et en augmente le coût. De plus, le double vitrage ne suffit pas toujours, surtout lorsqu'une véranda est exposée au sud.

En ce cas, une toiture isolante en polycarbonate ou une toiture opaque sont préconisées pour lutter contre l'effet de serre. Le polycarbonate est une matière plastique légère et souple qui existe en plusieurs épaisseurs (de 16 à 52mm). Pour lutter contre l'effet de serre, certains fabricants proposent du polycarbonate traité contre les rayonnements solaires.

Les plaques opaques sont légères comme le polycarbonate mais ne laissent pas passer la lumière. Du coup, l'isolation de la véranda tant l'hiver que l'été est fortement améliorée. Mais elles ont les défauts de leur qualité : la lumière dans la véranda et dans les pièces avoisinantes est diminuée.

 

Au final, afin de maîtriser le soleil, le store reste la meilleure solution. Des stores en toile imperméable ou des volets roulants en PVC, de couleur claire, peuvent être installés à l'extérieur d'une véranda, un mécanisme de volets roulants pouvant être intégré dans le design de la véranda. Des toiles développées pour la conquête spatiale pour réfléchir les rayons du soleil sont par exemple d'une formidable efficacité.

Mais ces stores, outre qu'ils doivent être pensés avant la construction de la véranda, ne peuvent être installés que sur des faces rectangulaires ou carrées. Pour des vérandas au design plus élaboré, ne reste que l'option de stores d'intérieur munis d'une surface réfléchissante.

Ventilation

 

L'un des défauts récurrents d'une véranda est la condensation. Pour l'éviter, une véranda doit être très bien aérée, si possible sur toutes ses faces, avec des portes, des fenêtres voire un vasistas en toiture. Le cas échéant, un extracteur d'air fera l'affaire.

Dans une véranda à usage de salle de bains, un déshumidificateur d'air est recommandé. Dans une cuisine, une hotte avec évacuation à l'extérieur est indispensable.

Chauffage

Si votre véranda est destinée à devenir une pièce de vie, un système de chauffage est indispensable. Or, une véranda subit de grandes variations de températures sans bénéficier de l'isolation habituelle d'une pièce d'habitation. Un thermostat, indépendant du reste de l'habitation, permettant de réguler la chaleur est donc recommandé. Les constructeurs préconisent souvent le chauffage par le sol qui a l'avantage de préserver du gel la plupart des vérandas.

Si cela tombe sous le sens, il faut là encore prévoir avant la demande de devis quelle solution de chauffage est souhaitée si vous ne voulez pas avoir des tuyaux de plomberie courant le long des murs de votre véranda.

Partager cet article

Repost 0
Published by sabih
commenter cet article

commentaires